Accueil arrow Le Village arrow La localité arrow Origine de la localité actuelle et richesses patrimoniales
Advertisement
Origine de la localité actuelle et richesses patrimoniales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Image              CREATION DU VILLAGE DE LICHTENBERG

             A la fin du 17ème siècle, le village de Lichtenberg remplaça le Stettl : la ville de  Lichtenberg.           

            En 1671, la comtesse Anna Magdaléna von  Hanau-Lichtenberg, Princesse Palatine douairière, avait passé une convention avec les autorités royales françaises qui stipulaient que le château de Lichtenberg ne serait pas démantelé sous condition qu’il ne soit utilisé par aucun des belligérants.

            En novembre 1677, durant la guerre de Hollande, le Duc de Lorraine fit occuper le château par 300 soldats impériaux..

             En octobre 1678, sur ordre de Louvois, le Maréchal de Créqui décida de réduire cette place forte.

            Le 7 octobre, à l’arrivée des soldats français, le commandant autrichien Dolne chargé de la défense, fit incendier la ville pour libérer le glacis. Le château fut investi par les troupes françaises le 16 octobre, le lendemain de sa reddition. Il devint très rapidement une place forte royale intégrée dans la ligne de défense du nord de l’Alsace.

            Pour des besoins d’intendance, la création d’une localité rurale s’avéra nécessaire.

           Dès 1679, l’autorité royale proposa aux anciens habitants du Stettl des facilités financières pour reconstruire leurs habitations. En 1682, les premières maisons furent construites à l’emplacement du village actuel. En 1698, le nouveau village est constitué de 25 maisons réparties le long de deux rues parallèles : l’actuelle rue du milieu et la partie haute de la rue du château.

             Les ruines de la ville de Lichtenberg furent rasées en 1702.

            En 1684, des immigrants picards, vraisemblablement d’anciens militaires, construisent neuf masures au nord du château, ce lieu prit le nom de "Picardie".

            En 1700, le hameau "la Champagne" fut crée par d’autres immigrants certainement embauchés pour la rénovation du site.

            Situé dans la zone de servitude militaire qui restreint les droits des habitants, Lichtenberg ne connaît aucun développement avant que le tourisme, à partir de la fin du XIXe siècle, ne lui confère un nouvel essor.

 


A Voir :  

   1.  Le Chemin de Croix de l'Eglise Sainte-Marie-Auxiliatrice :

 

     Image          Station 1 : Pendant que les valets du bourreau emmènent Jésus,

                                                           condamné à mort, hors du prétoire de Jérusalem, 

                                                           le Préfet Pilate se lave les mains. 


 

 

  Image                                 Une brochure du chemin de croix est disponible :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2.  Les Fontaines :

 

 

Image
D' hinterbrunne Fontaine située sur le glacis du château
Image
D'Vorderbrunne fontaine du glacis du château

Image 

Image
D'Sdchwemm foutaine située près de la place de l'étoile On y puissait l'eau pour les habitants et les animaux

 

Image
D'barebrunne Fontaine sous l'église protestante rue du Kue Waij
Image

 

Image
D' Saxerhewlerbrunne situé près de l'entrée du village rue du Vieux Chemin
Image
En descendant de Lichtenberg par la rue de Picardie et ...

Image
en montant de la Picardie par le sentier ...
Image
Image
nous voici au lavoir municipal : D' Maischbrunne
Image
Voici le lavoir et la fontaine de la Champagne
Image

 

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3.   Les Calvaires : 

 

 

Image
calvaire à l'entrée de Lichtenberg
Image
Calvaire à l'entrée de la Picardie
 

 

 

 

 

 

 

 

Image
calvaire au fond de la Picardie
Image
calvaire du lieu dit Frauebrunne

 

 

 

 

Image
Calvaire rue du château
Image
Calvaire rue du fossé

 

 

 

 

Image
Calvaire du cimetière espagnol
Image
Calvaire Lejeune au Muehlwald
Image
Croix de la mission redemptorite de 1852

 

 

 

 

 

 

  

 

 

  

                                  

 

  4       Les monuments aux morts

 

 

 

Image
Monument aux morts allemand de 1870
Image
Monument aux morts français de 1870
Image
Tombe française du Rothkopf
Image
Plaque de la tombe française
Image
Tombe allemande près du terrain de football
Image
Monument aux morts 1914-1918 et 1939-1945

 

 

 

5    Circuits de découverte autour du village

Image
sentier des chataigners et sentier des fontaines
 

 

 Sentier circulaire des fontaines                  balisé par un cercle vert

    Parcour de 2 heures 30 partant de la place de l'église, passant par la Picardie (290 m) pour remonter jusqu'au mur du château (400m) puis rejoindre la Champagne (    m ) en passant sous le plateau du Schäntzel avant de rejoindre la place de l'église

   Ce parcours permet d'admirer une grande partie des monuments présentés plus haut

 

 Sentier circulaire des châtaigners              balise par un cercle bleu entourant une châtaigne

   Inauguré le 23 octobre 2010

    Parcours de 1 heure 30 cheminant entre 310 et 360 mètres d'altitude dans un paysage sylvestre agrémenté de points de vue interressant. Ainsi par temps clair et dégagé la vision de la cathédrale de Strasbourg est possible à partir du plateau du Schäntzel. Les techniques anciennes d'exploitation d'une carrière de grès y sont expliquées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Langue/Language/Spräche

  • Français
  • English
  • Deutsch